Yo Bordeaux !

Panier garni d'informations acidulées sur la vie culturelle bordelaise. Se décaler pour mieux observer.

23/07/10

Fight Club >>> Nous sommes surveillés

Roger est né à Lourdes et a tout perdu ou presque. Il se considère comme une sorte de messager mis au monde pour rétablir l’équilibre. Il parle de manière assurée et avec une dialectique très élaborée. Interné en psychiatrie il est sorti car selon lui il guérissait les malades.

"Qu'est ce que tu fous, tu comprends ce que tu fais ?" Surpris j'enlève mes yeux de mon appareil photo et je me retrouve nez à nez avec un homme massif me fusillant du regard. Je venais de faire la connaissance de Roger, 38 ans et vagabond venant à mon encontre afin de m’avertir du danger. "Tu te rends compte que la mafia nous surveille. Ils sont partout en haut de la pyramide, ce sont des loups prêts à faire la guerre pour les rois. Regarde ce panneau flèche vers le bas, ils veulent nous enterrer." Surpris, je décide d’engager la conversation très intrigué par le blase de Roger.

POst_roger_1_copie

"Regarde autours de toi, tu t’intéresses  aux langages ? Regarde mon blaze, voici ma technique pour ne pas être dans l’ignorance, il faut décrypter les lettres et les chiffres de l’alphabet ils nous renseignent depuis toujours. Les chinois sont au centre de la guerre. J’ai été à Arlon pour le procès de Marc Dutroux et regarde ce que j’ai trouvé : une affiche de la plus vieille école d’arts martiaux. Tu vois ce signe chinois c’est le double H, ce n’est pas une coïncidence. Et il y a en a partout."

roger_post_2_copie

Puis Roger m’expliqua longuement et de manière très détaillée : "Il y a le désigné et le désignant, c’est toujours comme cela, le dojo les contrôle, l’industrie du tabac nous contrôle. A bordeaux les avocats sont les loups."  Puis prenant plusieurs plaques minéralogiques il les décrypte avec toujours la même symbolique : feu, roi, guerre. "Il faut éduquer nos enfants, les protéger et rétablir l’équilibre."

ROger3_copie

J’étais très désappointé. Cet homme avait en lui une rage de faire le bien et il avait du s’égarer à un moment de sa vie, mélangeant réel et virtuel. Obsédé par sa quête, il s’était construit un langage que lui seul pouvait décrypter mais très logique au sens propre du terme.  A mi chemin entre "l’armée des douze singes" et "Fight club" je me demandais bien si c’était un film qui se tournait dans le coin.

Roger_post4_copie

GM

Posté par Grandmarabouche à 04:12 PM - # Yo trip in the city ! - Commentaires [1] - Permalien [#]

Commentaires

    g croiser roger quelques fois ; c vrai kil a un discours assez etonnant, mais interessant par moment; en tout cas c un type trés attachant ( y en a des rimes ... °

    Posté par tarik, 25/12/10 à 04:25 PM

Poster un commentaire